J'aime
68% votes
J'aime pas

Cette poufiasse maso passe la majeure partie de son temps à poil dans le salon. Les mains attachées dans le dos, les yeux bandés, l’esclave attend que son mari se serve d’elle comme d’une vulgaire vaginette pour se vider les couilles. Son maître débarque avec une tapette à mouches à la main ! Il s’en sert pour violenter par surprise la pauvre pétasse, quel enfoiré lol. Quelques coups sur les nichons, sur son ventre, puis il lui enfonce sa bite dans la gueule. Gorge profonde brutale, puis l’esclave est traînée dans la chambre pour se faire baiser jusqu’au jus.